Vital Kamerhe dévoile son plan de sortie de l’insécurité à l’Est

Le président de l’Union pour la nation congolaise (UNC), Vital Kamerhe a dévoilé, jeudi 15 septembre, son plan de sortie de l’insécurité dans l’Est du pays.

Il l’a fait au cours d’un meeting populaire qu’il a tenu à la Place de l’Indépendance à Bukavu, chef-lieu du Sud-Kivu, où il séjourne.

Ce plan de Kamerhe est axé sur les volets militaire, diplomatique et politique :« Ce plan NDLR : de sortie de crise sécuritaire se décline en plusieurs volets à savoir militaire car nous ne pouvons pas être distraits.

Soutenons les FARDC et la Police Nationale Congolaise ; diplomatique et politique parce que, pour guérir une maladie, il faut d’abord établir un diagnostic clair », a-t-il souligné.

Après avoir diagnostiqué l’insécurité dans l’Est de la RDC, l’ancien directeur de cabinet du chef de l’Etat dit avoir dessiné cette crise dans un triangle.

Selon lui, au sommet de ce triangle se trouve la RDC et sur la base, il y a d’un côté le Rwanda et de l’autre côté l’Ouganda alors que le M23 est au milieu.

« Si nous voulons résoudre ce problème, nous en tant que Congolais, nous devons demander à nos frères de libérer Bunagana, de déposer les armes et leurs revendications seront examinées en toute sincérité », a soutenu Vital Kamerhe.

Le président de l’UNC s’est rendu ce vendredi à Shabunda, avant de poursuivre son périple dans les autres territoires du Sud-Kivu.

Son programme prévoit également des participations à des cultes religieux dans des paroisses protestantes et catholiques du Sud-Kivu.

Devant la foule, il a dit par ailleurs avoir organisé cette tournée pour remercier sa base pour son soutien et la prière pendant le moment difficile et communier avec sa base de la partie Est du pays.

Laisser un commentaire