Urgent-Angola/ L’ancien président Eduardo Dos Santos est mort en Espagne

L’Angola vit des heures sombres. Le gouvernement angolais a annoncé hier le décès d’Eduardo Dos Santos en Espagne.

L’information a été donnée par la présidence angolaise attrist le pays et le continent africain.

Selon le communiqué de la présidence angolais, Eduardo Dos Santos est mort « d’une longue maladie » ce vendredi 8 juillet à 11h10 à Barcelone, où il vivait, depuis qu’il a quitté le pouvoir après un long règne.

Un deuil national de cinq jours a été décrété à compter du samedi 9 juillet.Les rumeurs sur la santé déclinante de l’ex-président angolais circulaient depuis plusieurs jours.

Ces rumeurs ne prédisaient pas de bonnes nouvelles sur l’état de santé de José Eduardo dos Santos . Dos Santos était hospitalisé au sein du centre médical Teknon qui le disait « entre la vie et la mort ».

Il y a une semaine, le 1er juillet dernier, sa famille reconnaissait son état grave.D’après sa famille, Dos Santos avait fait un arrêt cardiaque en plus de complications neurologiques.

Interné en soins intensifs, il n’a pas survécu. Le président Dos Santos a marqué la vie politique de son pays. Il a dirigé l’Angola durant trente-huit ans, entre 1979 et 2017.

Confronté à la guérilla de Jonas Savimbi, il a tenu tête, avant de vaincre le chef rebelle soutenu par l’Occident en 2002.

CECI POURRAIT VOUS INTERESSER  Kwilu: trois membres d'une même famille décimés par le feu de brousse dans le territoire de Kenge

Laisser un commentaire