Une jeune femme m€u.rt après avoir été «gifl£e» par son père

Simphiwe est le nom d la jeune femme qui a rendu l’âme après avoir été « gifl€e » par son père, Fannie Mtshali, lors d’une altercation.

L’incident s’est produit à Mpumalanga, en Afrique du Sud, samedi soir et le suspect – le père de la défunte – a été arrêté par la police.

Une dispute a éclaté entre l’homme de 58 et sa fille vers 23 heures le jour fatidique , qui a dégénéré en une confrontation physique.

Au cours de la [email protected], Mtshali aurait infligé une lourde « gifle » au visage de sa fille et elle s’est évanouie immédiatement.

Lorsque la police et les ambulanciers sont arrivés sur les lieux, la demoiselle avait déjà rendu l’âme.

Son père, Mtshali, a été placé en détention provisoire jusqu’à son audience du 19 septembre pour une demande officielle de mise en liberté sous caution.

Le commissaire provincial du SAPS à Mpumalanga, le lieutenant-général Semakaleng Daphney Manamela, réagissant à l’incident, a déclaré qu’il était attristé par la mort de la jeune femme et aurait souhaité que l’incident se déroule différemment.

En parlant à la presse, le commissionnaire a déclaré ce qui suit : « Bien que les enfants doivent être élevés pour être disciplinés, les parents doivent éviter de recourir à la violence. Les parents sont ceux qui doivent protéger leurs enfants ainsi que leurs familles. La violence basée sur le genre reste classée comme une pandémie et nous ne pouvons pas fermer les yeux sur ce terrible fléau ».

Arcade Bugeme
Arcade Bugeme

Jeune étudiant en informatique et créateur de contenu sur les nouvelles technologies de l'information et de la communication. Membre de l'équipe 243brain et toujours à votre service.

Publications: 150

Laisser un commentaire