Insolite : Une femme a failli mourir par suite d’un [email protected] aux USA

Ça se passe dans l’état du Mississippi aux États-Unis d’Amérique où une femme de 45 ans a failli mourir par suite d’un [email protected]

Les médecins l’ayant pris en charge soutiennent qu’elle aurait subit une déchirure de la paroi de son aorte au cours de ses rapports s3xuelsIl a été rapporté dans l’American Journal of Case Reports et explique que la femme a été traitée au service d’urgence de Merit Health Wesley à Hattiesburg.

La femme de 45 ans et dont l’identité reste encore inconnue est arrivée au centre avec de fortes douleurs à la poitrine et c’était un cas qui a surpris même les experts eux-mêmes.

Isidore Vila Costa, un des médecins ayant pris en charge la femme quadragénaire et président de la section Valvulopathies et pathologie aortique de la Société espagnole de cardiologie (SEC) a ainsi affirmé : « Il s’agit d’un cas anecdotique car le profil des patients atteints de ce type de dissection aortique a tendance à être des hommes dans la soixantaine ».

La patiente a expliqué qu’elle avait eu des rapports s3xuels et que pendant l’[email protected] elle s’était sentie « un peu bizarre ».Lorsqu’elle s’entretenait avec le médecin, la femme a déclaré qu’avant d’avoir des symptômes, elle avait eu des relations s3xu3lles avec son partenaire et qu’à l’orgasme, elle avait ressenti une « douleur » dans la poitrine qui descendait jusqu’au dos.

Après plusieurs tests effectués il a été établi qu’elle souffrait d’un syndrome aortique aigu, « Il s’agit d’un processus pathologique grave qui met la vie en danger », a expliqué le Dr Vila.« Vous devez vous rendre immédiatement aux urgences. La plupart du temps, le diagnostic est sans rapport avec le s3x3.

CECI POURRAIT VOUS INTERESSER  Sécurité : Plus de 200 militaires kenyans déployés en RDC

Cette blessure est causée par l’effort et déclenche des saignements des vaisseaux sanguins de la paroi aortique.La femme quadragénaire est hypertendue et fume depuis l’âge de 17 ans.

Ils rapportent que la patiente est arrivée aux urgences diaphorétique et hypertendue, avec une transpiration intense et une tension artérielle de 22/140 mmHg.Lorsqu’elle a été vue pour la première fois, la femme a déclaré qu’elle souffrait d’hypertension et qu’on lui avait prescrit des médicaments, mais qu’elle ne les avait pas pris depuis plus d’un an.

« C’est important, car derrière la plupart de ces types d’événements se cache une hypertension non traitée ou sous-diagnostiquée ».

Le docteur vila Costa, président de la section Valvulopathie et pathologie aortique de la Société espagnole de cardiologie (SEC) a également déclaré que l’OMS déclare que la moitié de la population souffrant d’hypertension n’est pas diagnostiquée.

Arcade Bugeme
Arcade Bugeme

Jeune étudiant en informatique et créateur de contenu sur les nouvelles technologies de l'information et de la communication. Membre de l'équipe 243brain et toujours à votre service.

Publications: 150

Laisser un commentaire