Sud-Kivu: Un ex-chef milicien condamné à perpétuité

La Haute cour militaire, siégeant en audiences foraines à l’auditorat militaire de Bukavu (Sud-Kivu), a confirmé, vendredi 23 septembre, la peine de prison à perpétuité dans le procès en appel contre l’ex-chef milicien Chance Mihonya.

Autoproclamé colonel, l’inculpé avait été déjà condamné à la même sentence en septembre 2021 par l’Auditorat supérieur militaire du Sud-Kivu.

Chance Mihonya est poursuivi pour avoir semé un climat de terreur entre 2017 et 2020 dans le territoire de Kabare (Sud-Kivu).

Il avait été arrêté dans le parc national de Kahuzi Biega en mai 2020 où, il menait des activités criminelles avec ses hommes.

Plusieurs chefs d’accusations ont été retenus contre cet ancien chef rebelle dont le crime contre l’humanité par privation grave de liberté, crime contre l’humanité par meurtre, crime contre l’humanité par autres actes inhumains, crime contre l’humanité par viol, crime de guerre par conscription ou enrôlement d’enfants et autres.

Ce procès en appel a bénéficié de l’appui technique, financier et logistique de plusieurs organisations dont la MONUSCO à travers la cellule d’appui aux poursuites judiciaires, le BCNUDH et l’organisation Trial International.

CECI POURRAIT VOUS INTERESSER  Assemblée Nationale : Échange sur l'amélioration des conditions sociales des professeurs

Laisser un commentaire