Russie de Poutine se dit prête à donner des armes lourdes à la RDC nécessaires pour la guerre !

En dépit de l’embargo du Conseil de sécurité de l’ONU sur les armes et de sanctions relatives à la RDC, le peuple congolais peut dorénavant compter sur la Russie pour ce qui concerne la possibilité pour le pays de s’approvisionner en tous les matériels indispensables pour l’armée et la police.

C’est ce qu’a rassuré Victor TOKMAKOV,Chargé d’Affaires de l’ambassade de la Fédération de Russie au Coordonnateur du Mécanisme national de suivi de l’Accord-cadre d’Addis-Abeba (MNS), Claude Ibalanky au cours d’une audience lui accordée ce lundi 04 juillet 2022.

En effet, les deux personnalités ont tablé notamment sur la situation qui prévaut dans l’Est de la RDC, marquée par l’agression de l’armée Rwandaise sous couvert du M23 et sur des perspectives de la coopération entre les deux pays à tous les niveaux.

« Nous avons expliqué des changements dans la politique extérieure par rapport au continent Africain et par rapport à la RDC en particulier.

Je pense que cet échange d’aujourd’hui lancera des bases pour des contacts ultérieurs entre nos deux institutions pour avoir la possibilité d’améliorer la coopération entre nos deux pays y compris devant les instances internationales.

Les congolais peuvent toujours compter sur la Russie en ce qui concerne la possibilité pour le pays de s’approvisionner en tous les matériels qui sont nécessaires pour l’armée et la police nationale et les autres structures en matière de sécurité », a-t-il déclaré.

De son côté, le Haut- Représentant du Chef de l’Etat a exprimé à son hôte les remerciements de la RDC pour la position de la Russie pendant le vote au conseil de sécurité par rapport à l’embargo.

CECI POURRAIT VOUS INTERESSER  UNILU : Des Badges Disponibilisés Pour L’accueil Du Roi Belge, L’institution Incapable De Fournir Des Cartes Pour Étudiant Depuis 2015.

Il convient de rappeler que le Conseil de sécurité de l’ONU a reconduit jusqu’au 1er juillet 2023 son régime d’embargo sur les armes et de sanctions relatives à la RDC.

Il a levé cette option lors de sa réunion du jeudi 29 juin

Source : page Facebook van mutoka

Laisser un commentaire