RDC: Table ronde organisée par Kinshasa news Lab avec l’appui de internews et de NDI

Les échanges ont porté notamment sur les innovation relative au seuil de recevabilité des listes de candidature.

Il était question d’étayer l’alinéa 2 de l’article 22 de la nouvelle loi qui sanctionne d’irrecevabilité les listes du parti ou du regroupement politique qui n’auront pas atteint 60% des sièges en compétition.

Les panelistes ont planché aussi sur l’innovation relative à la prise en compte de la dimension genre dans la constitution des listes de candidatures.

Il s’agit de l’exemption du paiement des frais de dépôt des candidatures pour les listes comprenant au moins 50% des femmes.

La distinction des inéligibilités temporaires de celles définitives contenu dans l’article 10 de la loi ainsi la définition d’un régime légal exhaustif pour le vote électronique et semi-électronique ont été également au cœur du débat.

La dernière partie de cette table ronde diffusée également en direct sur les plateformes numériques planchait sur les innovations relatives aux obligations de la CENI ainsi que celles sur les obligations des Cours et tribunaux dans le traitement des contentieux électoraux.

CECI POURRAIT VOUS INTERESSER  Lobbying: une régulation s'impose pour rétablir l'équilibre du débat public et faire primer l'intérêt général

Laisser un commentaire