RDC-Rwanda : « Des négociations diplomatiques c’est pour nous distraire » Adolphe Muzito appelle à préparer la guerre, “

Adolphe Muzito s’est exprimé ce jeudi 7 juillet sur la tripartite qui a eu lieu à Luanda entre Félix Tshisekedi et Paul Kagame sous la médiation du président angolais Joao Lourenço sur fonds de tensions dans l’est de la RDC avec la résurgence des rebelles du M23.

Alors que ce mini-sommet de Luanda a décidé d’un « processus de désescalade », Adolphe Muzito, un des leaders de la coalition Lamuka et coordonnateur du parti Nouvel Elan, qualifie de “distraction” les négociations diplomatiques entamées entre les deux capitales.

Pour lui, il faut préparer la guerre car, souligne-t-il, les Rwandais sont déjà sur le sol congolais, d’où la nécessité de les “repousser dehors”.

« Tout ce qu’ils veulent faire, des négociations diplomatiques, c’est pour nous distraire. Entre-temps, ils sont chez nous (les Rwandais, ndlr). Nous aussi, je pense que Félix Tshisekedi le comprend, nous devons les distraire en négociant … mais en préparant la guerre », a déclaré à la presse Adolphe Muzito.

L’ancien Premier ministre martèle : « Moi, j’avais dit qu’on ferait la guerre au Rwanda et on occuperait le Rwanda s’il continue à nous y obliger.

Sinon on n’a pas besoin de leur terre. Comme nous n’avons pas d’ambition hégémonique de concourir leur terre, nous devons les repousser et nous faisons le mur.

Et pour les repousser, il faut un budget militaire ».

D’après Joao Lourenço, président angolais et médiateur des pourparlers, un cessez-le-feu a été conclu lors de ce sommet. Toutefois, il n’a précisé aucune modalité d’un tel cessez-le-feu.

Un peu plus tôt avant lui, la présidence de la RDC annonçait que les deux chefs d’Etat avaient convenu d’un « processus de désescalade ».

CECI POURRAIT VOUS INTERESSER  Goma: Vital Kamerhe ; cette guerre nous allons la gagner

Une « feuille de route » censée atteindre cet objectif « stipule une volonté de normalisation des relations diplomatiques entre Kinshasa et Kigali » et prévoit « la cessation immédiate des hostilités », ainsi que « le retrait immédiat et sans condition du M23 de ses positions en RDC ».

La télévision publique rwandaise a confirmé « l’adoption d’une feuille de route pour la désescalade des hostilités ». Mais selon ce média, il a été convenu que la question du M23 « serait traitée au niveau national dans le cadre du processus de Nairobi », un cadre de discussions avec les groupes armés actifs en RDC, initié par Félix Tshisekedi et facilité par le Kenya pour négocier la paix.

Source : Actualités.cd

Yves Andema
Yves Andema

Un ingénieur en informatique | Rédacteur de contenu | Blogueur | Concepteur Web | | Un supporter du Real Madrid FC. Je suis toujours entrain de tester les nouvelles choses en rapport avec le web et le nouvelles technologies

Publications: 337

Laisser un commentaire