RDC-M23: Inquiétude de la Société civile dans le camp de Kanyaruchinya

Inquiétude de la société civile dans le camp de Kanyaruchinya à la sortie de Goma, les populations continuent à arriver chaque jour des zones en conflit.

Un flot ininterrompu alors que les conditions de vie des déplacés sont « inhumaines », selon un responsable de la société civile, qui ne se fait pas beaucoup d’illusion après la signature de cet accord à Luanda. « On salue les décisions, mais on reste pessimiste », explique-t-il.

Une opinion partagée par Henri Mahano, de la société civile du Rutshuru : « Ce qui est sorti dans ce communiqué, c’est une répétition de décisions que le M23 n’a jamais respectées.

Tous les sommets qui ont précédé celui de Luanda demandaient déjà aux rebelles de déposer les armes, de se retirer. Du côté de la société civile, on ne s’attend à rien. »

La société civile du Nord-Kivu a d’ailleurs maintenu ce jeudi une manifestation à Goma pour exiger notamment une plus grande implication de communauté internationale.

CECI POURRAIT VOUS INTERESSER  Ituri: Naufrage de 6 bateaux dans le lac Albert, plusieurs dégâts enregistrés

Laisser un commentaire