RDC: Le gouvernement verse 300.000$ aux diocèses Catholiques

Le gouvernement a versé trois cent mille dollars aux diocèses catholiques, comme acompte à la mise en œuvre des projets socio-économiques à réaliser en faveur des communautés locales, a annoncé mardi 20 septembre le Secrétaire général de la Conférence épiscopale nationale du Congo (CENCO), Monseigneur Donatien Nshole.

Au cours d’un atelier avec les acteurs diocésains impliqués dans ces projets, le Secrétaire général de la CENCO a indiqué que ce fonds résulte de l’accord-cadre signé entre le gouvernement congolais et le Saint Siège, en termes des subsides aux diocèses pour la réalisation des projets socio-économiques à impact visible en faveur des populations locales, sur une période d’une année.

L’enveloppe globale est d’un million à octroyer aux 48 diocèses catholiques de la RDC.

« Cet argent n’a rien à avoir avec le programme de 145 territoires ni un don fait aux diocèses », a précisé Mgr Nshole.La mise en œuvre de ces projets bénéficiera de l’appui technique du Secrétariat général de la CENCO.

« Dans le souci de répondre aux attentes du gouvernement, celles d’apporter tant soi peu, des solutions aux problèmes sociaux de la population, le secrétariat général a mis en place une équipe technique servant à apporter son soutien aux diocèsex pour la bonne mise en œuvre de ces projets.

Cette équipe a pour objectif de proposer aux diocèses, une série des projets sociaux-bancables avec une dimension d’autofinancement » a-t-il expliqué.

Pour le Secrétaire général de la CENCO, chaque diocèse devra élaborer un projet qui convient le mieux aux populations de sa juridiction :« Quant aux diocèses de choisir ce qui répond le mieux à leur environnement.

CECI POURRAIT VOUS INTERESSER  RDC : Des jeunes manifestants une Justice

Analyser la pertinence et la faisabilité des projets qui sont conçus par les diocèses eux-mêmes. Proposer les modalités de l’argent versé aux diocèses.

Organiser la formation de point focaux de tous les diocèses pour une mise à niveau notamment à l’intention des plus faibles ».

Laisser un commentaire