RDC-CENI: Le nombre des centres d’enrôlement des électeurs passera de 17 783 à 22 500

La Commission électorale nationale indépendante (CENI) va ouvrir au maximum 22 500 centres d’inscriptions des électeurs lors du lancement de l’enrôlement prévu en décembre prochain, soit 4 717 nouveaux centres créés. Selon la CENI, l’enrôlement ira jusqu’en mars 2023.

«Nous venons d’actualiser la cartographie par la collecte des données et nous sommes présentement en train de consolider ces données reçues du terrain en vue de produire la cartographie des centres d’inscription, les lieux qui doivent recevoir les électeurs pour se faire enrôler afin d’obtenir leurs cartes d’électeurs.

Nous sommes donc partis de 17 783 centres d’inscription pour la précédente révision du fichier électoral que nous avions commencée au mois de juillet 2016 par le Nord-Ubangi et terminée en janvier 2018 par Tshikapa dans la province du Kasaï.

Nous nous préparons à installer au maximum 22 500 centres d’inscription pour la révision du fichier électoral qui va se passer entre décembre 2022 et mars 2023», a déclaré le directeur des opérations de la CENI, Joseph Senda Lusamba cité dans une dépêche de la cellule de communication de la CENI.

A la suite de l’enrôlement des électeurs, la CENI devra actualiser la loi sur la répartition de sièges après nettoyage du fichier électoral en élaguant les enregistrements multiples et les fausses informations.

Ceci déterminera le nombre de sièges obtenus par chaque circonscription électorale.

En 2018, c’était 74919 électeurs pour un siège. Cette année, la CENI s’attend à plus au moins 103 000 électeurs pour un siège.

«Aux élections passées, nous en avions à peu près 74 919, tandis que pour l’année prochaine nous attendons plus ou moins 103 000. Et nous allons soumettre cette répartition au parlement pour adoption.

CECI POURRAIT VOUS INTERESSER  Comment Activer Le Mode Sombre Sur Tous Les Sites Web Avec Google Chrome

A partir de cet instant, puisque nous connaissons les centres d’inscription, nous allons déterminer exactement les locaux qui devront être affectés aux scrutins.

C’est en ce moment que nous serons en train de constituer la cartographie des bureaux de vote que nous aurons après la révision du fichier électoral.

La loi impose à la Ceni, au moment opportun, de meubler la cartographie des bureaux de vote pour permettre aux acteurs politiques et aux électeurs de savoir où ils vont aller voter», a ajouté Joseph Senda Lusamba.

Pour la toute première fois, l’enrôlement va également concerner la diaspora. Il y aura avant tout la phase pilote dont feront partie les congolais vivant en Belgique, en France, aux Etats Unis, au Canada et en Afrique du Sud.

Source: Actualite.cd

Yves Andema
Yves Andema

Un ingénieur en informatique | Rédacteur de contenu | Blogueur | Concepteur Web | | Un supporter du Real Madrid FC. Je suis toujours entrain de tester les nouvelles choses en rapport avec le web et le nouvelles technologies

Publications: 316

Un commentaire

Laisser un commentaire