RDC-Beni : l’armée annonce avoir tué trois miliciens maï-maï lors de l’attaque de Lume

L’armée congolaise (FARDC) annonce avoir tué trois miliciens maï-maï lors de l’attaque qui a visé la soirée du jeudi dernier une structure sanitaire dans la commune de Lume, en secteur de Ruwenzori (territoire de Beni), au Nord-Kivu.

Le porte-parole militaire à Beni, le capitaine Anthony Mualushayi, parle des miliciens maïmaï du groupe Dido, qui ont attaqué le centre de santé de Lume et tué 4 malades.

Lors des accrochages avec les militaires, un milicien a été aussi capturé, déclare le capitaine Anthony Mualushayi, porte-parole des opérations Sokola 1.

Cette accusation n’est pas partagée par la société civile locale qui, pour sa part, accuse par contre les rebelles ougandais ADF d’être auteurs de cette attaque.

Pour rappel, au moins 13 personnes dont trois nourrissons et quatre malades ont péri dans une attaque des hommes armés qui a ciblé le centre de santé de Lume, la soirée du jeudi 7 juillet. Plusieurs maisons incendiées ont également été incendiées.

CECI POURRAIT VOUS INTERESSER  Annulation de mariage à cause d'un statut WhatsApp

Laisser un commentaire