Nord-Kivu : des combats opposent, ce dimanche, les FARDC au M23 à Bunagana

Des combats opposent, depuis tôt ce dimanche 12 juin, les FARDC aux rebelles M23, en plein centre de Bunagana, en territoire de Rutshuru (Nord-Kivu).



Des sources sur place rapportent que ces rebelles en provenance des collines de Chanzu et Runyoni ont attaqué les positions des FARDC, à Bunagana.



Certaines populations ont fui en Ouganda voisin, indiquent les mêmes sources.

Le porte-parole du secteur opérationnel Sokolo 2 le lieutenant-colonel Njike Kaiko promet de se prononcer dans les heures qui suivent.



Vendredi dernier, l’armée congolaise a été surprise par cinq bombes tirées, de la colline de Muhabura, au Rwanda.

Ces engins explosifs tombés respectivement dans la zone tampon de Katale, à Birhuma et à Musezero, ont causé la mort de deux enfants et blessant grièvement un autre, a indiqué l’armée samedi 11 juin à Radio Okapi.



Selon le porte-parole du secteur opérationnel Sokolo 2, lieutenant-colonel Guillaume Njike Kaiko, une école a été complètement endommagée non loin de Bigega, près de Bunagana.



De son côté, le M23 accuse les FARDC d’être à la base de la mort de ces deux enfants car, ayant positionné ses canons en pleine cité de Bunagana, selon un communiqué des rebelles rendu public vendredi soir.

CECI POURRAIT VOUS INTERESSER  Pape François : le souverain pontife présente ses excuses aux Africains

Laisser un commentaire