Manieme: l’UDPS/Tshisekedi exige le départ sans délai du Président de la cour d’appel

Les trois fédérations de l’UDPS/Tshisekedi et les partis alliés membres de l’Union sacrée demandent le départ « sans délai » du premier président de la cour d’appel du Maniema et de l’avocat général faisant l’intérim du procureur général près cette cour.

Ils l’ont fait savoir lundi 12 septembre après un sit-in précédé d’une marche en colère dans les rues de Kindu.La manifestation a été organisée devant le palais de justice et a chuté au cabinet du gouverneur de province.

Dans un mémorandum lu par le président Fédéral de l’UDPS/Kindu, Augustin Mulamba Atibu, « il est reproché à ces animateurs de la justice d’encourager la hausse du taux de criminalité dans la ville de Kindu ».

Contacté par Radio Okapi, l’avocat général faisant intérim du procureur promet de réagir après.

Tandis que le premier président de la cour d’appel du Maniema, lui, dit attendre se conformer à la réaction de sa hiérarchie, étant donné que les manifestants se sont adressés au président du conseil supérieur de la magistrature en RDC.

CECI POURRAIT VOUS INTERESSER  RDC: les propos du sectaire général des Nations-Unies ont provoqué des vives réactions en RDC

Laisser un commentaire