Lualaba: Un policier tire sur 2 de ses collègues

Un agent de la police nationale congolaise a tiré lundi 21 novembre sur deux de ses collègues dans la cité de Fungurume (Lualaba).

L’un est dans un état critique, selon le commandant provincial de la police de Lualaba.

La même source indique que le tireur est déjà aux arrêts.Les faits se sont passés lundi peu avant midi, selon des sources sur place.

D’après le commandant provincial de la police du Lualaba, un agent de la police a eu des démêlées avec sa concubine.

Cette dernière est allée saisir l’auditorat militaire garnison de Fungurume.L’auditorat a aussitôt émis un mandat de comparution.

Ce policier qui était de garde au commissariat urbain de Fungurume, s’est par la suite rendu chez sa mère qui habite non loin de son poste de travail.

Le policier mécontent que sa mère intervienne en faveur de sa concubine, a tiré deux coups de feu sans faire de victimes, rapportent la même sourceSes collègues ayant entendu les tirs, sont partis pour s’enquérir de la situation.

Le policier en colère s’imaginant que les deux autres venaient l’arrêter, a une fois de plus ouvert le feu.

L’un de ces deux collègues a été touché à l’abdomen et l’autre au doigt.

Citant les sources médicales, le commandant provincial de la police précise que celui qui a été touché à l’abdomen est déjà à l’hôpital général de référence de Mwangeji à Kolwezi.

Son cas est jugé préoccupant.L’autre qui était blessé au bras est admis à l’hôpital Dipeta de Fungurume où son annuaire sera amputé.

Le policier incriminé a été conduit à l’auditorat militaire de Kolwezi pour qu’il réponde de ses actes.

La société civile de Fungurume encourage la justice militaire à réprimer ce genre d’acte qui ternit l’image de la police.

Laisser un commentaire