L’Avenir: Agressée comme l’Ukraine; la RDC mobilisation tous Azimuts à l’ONU

La participation du Président Félix-Antoine Tshisekedi à la 77e assemblée générale de l’ONU est commentée par la presse congolaise.

C’est depuis le lundi 19 septembre 2022 à New-York aux Etats-Unis d’Amérique, que se sont ouverts les travaux de la 77èmeAssemblée générale de l’ONU, rappelle L’Avenir.

Dans son discours, fait savoir le journal, Félix-Antoine Tshisekedi dénoncera le traitement, pas tout à fait équitable (comparé à l’agression russe de l’Ukraine), du dossier agression et occupation de Bunagana par le Rwanda sous masque du M23, ajoute le quotidien.

Le Président Félix Tshisekedi, qui est attendu à cette session, va prendre la parole cette fois-ci dans un contexte particulier,où la RDC subit une agression par l’un de ses voisins, note le quotidien.

Pour toutes ces problématiques, explique l’Agence congolaise de presse, le Président de la République attend, dans son allocution, mobiliser la communauté internationale et obtenir d’elle un soutien multiforme et une réponse claire.

Il s’agit notamment de l’agression avérée du Rwanda, les processus de paix de Nairobi et de Luanda ainsi que les tumultes autour de la présence de la Mission onusienne en RDC, détaille Le Potentiel.

Comme à chaque occasion que les dirigeants du monde se rencontrent, la question climatique revient dans toutes les allocutions, on ne peut évoquer cette problématique sans faire allusion à la RDC présentée comme un pays-solution.

Les dirigeants du monde attendent également du président Tshisekedi, un mot sur la production des minerais stratégiques, dont son pays est dépositaire, lesquelles matières précieuses et rares rentrent dans la production des voitures électriques, conclut le tabloïd.

CECI POURRAIT VOUS INTERESSER  Toujours détenu à Makala, la défense de JM Kabund dénonce un complot quatre jours après la décision de la cours de cassation

Pour Le Journal, Félix Tshisekedi est à New-York, sur un terrain diplomatique miné.

Cette assemblée générale est unesession de tous les enjeux pour la République démocratique du Congo dont les efforts diplomatiques devraient connaître leur dénouement, analyse le tabloïd.« L’ombre du M23 hante la 77ème session ordinaire des Nations Unies : Félix Tshisekedi devant un auditoire qui peine à condamner Kagame ! », titre La Prospérité.

C’est l’occasion pour la RDC de prendre à partie son voisin le Rwanda qui s’évertue à instrumentaliser le M23.

Le président Tshisekedi ne manquera pas de mettre l’ONU devant ses responsabilités face à la situation sécuritaire à l’Est du pays en dénonçant les manœuvres belliqueuses duRwanda et les crimes de leurs bras séculiers du M23, ajoute le journal.

Toutes les enquêtes indépendantes confirment le soutien du Rwanda au M23mais personne n’ose condamner Kagame dans son entreprise déstabilisatrice de la RDC, conclut le quotidien.

Laisser un commentaire