La Russie élargit sa liste des pays inamicaux : 5 pays ont rejoint la liste

Au milieu de la guerre en cours en Ukraine, le gouvernement russe a élargi sa liste d’ »États étrangers hostiles.

La liste comprend désormais des pays comme la Grèce, le Danemark, la Slovénie, la Croatie et la Slovaquie, selon un décret signé par le Premier ministre, Mikhail Mishustin, rapporte CNN.

Le décret indique que la Russie considère les nations qui « commettent des actions hostiles » contre la Russie comme des « pays hostiles ».

La République tchèque et les États-Unis d’Amérique figurent déjà sur la liste.

Les pays de cette liste sont limités dans leur capacité à embaucher des travailleurs situés sur le territoire de la Russie pour les ambassades, les consulats et les bureaux de représentation des organes de l’État.

Le décret sur les pays hostiles a été signé par le président Vladimir Poutine en avril 2022 à peine deux mois après l’invasion de l’Ukraine par les troupes russes.

La Grèce a une limite d’embauche de 34 personnes, le Danemark de 20 et la Slovaquie de 16, ajoute le décret.

La Slovénie et la Croatie ne pourront pas embaucher d’employés pour leurs missions diplomatiques et leurs bureaux consulaires, comme c’était le cas aux États-Unis.

5 pays européens sur la liste des pays inamicaux de la Russie. Il s’agit de la Grèce, le Danemark, la Slovaquie, la Slovénie et la Croatie. Ce vendredi, le service de presse du gouvernement russe a affirmé que ces pays sont inscrits dans la liste des États inamicaux de la Russie.

« Le gouvernement a mis à jour la liste des États étrangers qui commettaient des actions inamicales contre les missions diplomatiques et consulaires russes à l’étranger.

CECI POURRAIT VOUS INTERESSER  Voici l'image d'un homme piqué 20 000 fois par des abeilles

La liste comprend désormais la Grèce, le Danemark, la Slovaquie, la Slovénie et la Croatie« , indique le communiqué selon l’agence de presse russe TASS.

« La liste approuvée par le gouvernement, en plus des noms de pays, indique le nombre de personnes situées sur le territoire de la Russie, avec lesquelles les missions diplomatiques des pays inamicaux et leurs bureaux consulaires peuvent conclure des contrats de travail.

Ainsi, le nouvel ordre impose une limite de personnel à la Grèce de 34 personnes, de 20 pour le Danemark et de 16 pour la Slovaquie.

La Slovénie et la Croatie ne pourront pas embaucher d’employés dans leurs missions diplomatiques et leurs bureaux consulaires« , a rapporté le gouvernement.

Yves Andema
Yves Andema

Un ingénieur en informatique | Rédacteur de contenu | Blogueur | Concepteur Web | | Un supporter du Real Madrid FC. Je suis toujours entrain de tester les nouvelles choses en rapport avec le web et le nouvelles technologies

Publications: 316

Laisser un commentaire