Kwamouth: environ 80 morts dans les accrochages entre Teke-yaka

Environ 80 personnes ont trouvé la mort dans des combats survenus, mercredi 21 et jeudi 22 septembre, entre Teke et Yaka, aux villages Bibonga, Engweme et Bisiala, territoire de Kwamouth (Maï-Ndombe).

Ces localités se trouvent sur la route nationale numéro 17 (RN 17).

Le chef de terre Bisala, Léonard Miboto, qui a fui ces affrontements pour se réfugier à Bandundu-ville, affirme que ces villages ont été attaqués par des assaillants armés.

Ce chef terrien a lancé un cri d’alarme auprès des autorités pour une intervention urgente.

De son côté, le vice-président de la société civile locale, Martin Suta a fait savoir qu' »Il y a eu affrontement entre les deux communautés à (Engweme et Bisiala) où il y a eu beaucoup de décès, donc au total ça fait maintenant 65 morts. En ajoutant ceux de Bibonga, c’est ce qui a fait 80 morts ».

Ces informations sont confirmées par le coordonnateur provincial de l’ONG Action pour la défense des droits humains (ADH) au Maï-Ndombe

CECI POURRAIT VOUS INTERESSER  RDC : 75 militaires arrêtés après l'interpellation du général Philémon Yav

Laisser un commentaire