Kasaï Oriental: plus de 20 personnes gravement blessées dans un accrochage ethnique à Miabi

Plus de 20 personnes ont été grièvement blessées à la suite des combats ayant opposé, jeudi et vendredi derniers, deux camps au groupement de Bena Tshimungu, territoire de Miabi (Kasaï-Oriental).

Selon l’autorité territoriale, cet accrochage a eu lieu entre sympathisants du chef au pouvoir et ceux d’un prétendant au poste de passage dans cette entité.

La même source a rapporté que trois véhicules ont été caillassés, une motocyclette incendiée et une autre emportée par des personnes non identifiées à l’issue de cet affrontement.

« Tout a commencé lorsque Mr Jeams Kabeya prétendant au pouvoir de Bena Tshimungu a quitté la ville de Mbuji-Mayi le jeudi dernier, avec un cortège de véhicules qui l’accompagnaient pour se rendre chez lui dans la localité de Boya, en passant devant la résidence du chef de groupement de Bena Tshimungu en exercice, qui est le seul passage existant.

Plusieurs autres sympathisants étaient sur la route pour l’accueillir en triomphalisme.

Bien avant d’arriver au niveau de la résidence du chef de groupement Didier Tshileo, les sympathisants du prétendant ont trouvé plusieurs barricades pour les empêcher de poursuivre leur voyage.

S’en est suivi le jet de pierre et les affrontements pour forcer le passage », a expliqué l’AT de Miabi.

CECI POURRAIT VOUS INTERESSER  Rwanda-RDC: MUKWEGE déplore l'inaction du gouvernement et l'indifférence de la communauté internationale

Laisser un commentaire