Jean-Marc Kabund toujours à Makala : voici les raisons

Jean-Marc Kabund a été assigné en résidence surveillée depuis maintenant plus de dix jours et jusqu’à présent, la décision de la chambre de conseil de la Cour de cassation n’a pas été respectée.

Selon certaines langues, il s’agirait d’ injonctions provenant du haut sommet de l’Etat contre la décision par les juges de sa mise en résidence surveillée.

Le Président de la République Félix Tshisekedi est pointé du doigt, après avoir dit, pendant son séjour au Tchad que tout ceux qui le taxe de voleur devrait faire face à la justice.

Les partisans et proches de Kabund pensent que ces propos du chef de l’État ont semé la confusion influençant indirectement la situation et ces propos seraient à la base du blocus actuel.

Les avocats de Kabund évoquent des risques d’une atteinte physique si celui-ci devrait rester dans un endroit autre que sa résidence habituelle.

La cours quant à elle craint perdre le contrôle de la situation si l’Opposant devait faire la résidence surveillée dans le quartier populaire de Kingabwa qu’il a érigé en bastion. Vu sa popularité et le dévouement des habitants de kingabwa à la personne de Jean-Marc Kabund.

Le député et opposant Jean-Marc KABUND est «actuellement en détention préventive avec assignation en résidence surveillée au centre pénitentiaire et de rééducation de Kinshasa (prison centrale de Makala)» selon la citation lui envoyé par la cours de cassation.

Arcade Bugeme
Arcade Bugeme

Jeune étudiant en informatique et créateur de contenu sur les nouvelles technologies de l'information et de la communication. Membre de l'équipe 243brain et toujours à votre service.

Publications: 150

Laisser un commentaire