Insécurité À L’Est: La Communauté Hutu Vivant En RDC Condamne L’invasion Du Territoire Congolais « Avec La Complicité De Pays Voisins »

La communauté Hutu vivant en RDC a, dans une déclaration rendue publique le 25 juin dernier, condamné la complicité de pays voisins, dont « le Rwanda et l’Ouganda », dans l’incursion du territoire congolais dans sa partie Est.

La communauté condamne haut et fort, l’invasion du territoire national par le mouvement du M23 mars malheureusement avec la complicité des pays voisins, le Rwanda, l’Ouganda.

L’agression dont la RDC est victime en ce moment vient d’embrasser les territoires de Rutshuru et de Nyiragongo qui sont l’un des berceaux des Bahutu congolais », peut-on lire.

se ranger dernière le Président de la République Félix Tshisekedi et aux Forces Armées de la République Démocratique du Congo (FARDC) comme un seul homme, pour défendre la nation, actuellement agressée dans sa partie Est par le M23 avec le soutien du Rwanda ».

De ce fait, ladite communauté s’est dit prête à se ranger dernière le Président de la République Félix Tshisekedi et aux Forces Armées de la République Démocratique du Congo (FARDC) comme un seul homme, pour défendre la nation, actuellement agressée dans sa partie Est par le M23 avec le soutien du Rwanda ».

Saisissant l’occasion, la communauté Hutu vivant en RDC, invite la population à la résistance tout en soutenant l’armée Républicaine engagée aux fronts contre les ennemis de M23.

Elle demande, par ailleurs aux jeunes égarés de «se retirer du M23 qui sème la désolation sans épargner personne. La République leur accordera le pardon pour avoir répondu à cet appel».

Pas plus tard qu’hier, l’armée nationale avait annoncé avoir tué le numéro 2 de M23 et blessé leur leader, Makenga, dans le village de Tshangi à Runyonyi, en province du Nord-Kivu au cours de leurs violents combats.

Laisser un commentaire