Etas Unis: des gouverneurs déplacent des immigrants pour dénoncer la politique de Biden

La porte-parole de la Maison Blanche, Karine Jean-Pierre, dénonce un coup politique et explique que les migrants, pour la plupart vénézuéliens, méritent mieux que ce traitement.

Ce traitement qu’elle évoque, c’est celui qui consiste à les acheminer en bus du Texas vers les bastions démocrates de l’est du pays.

Ce jeudi, très tôt, deux bus sont arrivés à Washington et ont déposé une centaine de personnes, hommes, femmes et enfants, à proximité de la résidence officielle de Kamala Harris.

La vice-présidente est justement chargée du dossier des migrations. L’administration affirme que personne n’a été prévenu, ni la mairie, ni les autorités, ni les associations d’aide, mais qu’en revanche, une caméra de la chaîne d’information conservatrice Fox News était là.

« Les républicains font des manœuvres politiques avec des êtres humains, se servant d’eux comme de pions », a fustigé jeudi soir Joe Biden en marge d’un gala du Congressional Hispanic Caucus Institute.

Deux avions envoyés sur une île huppéeCela fait plusieurs semaines que le gouverneur texan Greg Abbott a mis en place cette pratique. La veille, il était imité par son collègue de Floride.

Ron DeSantis revendique l’envoi de deux avions privés remplis de migrants à Martha’s Vineyard, dans le Massachusetts, une île très chic et réputée, très appréciée des démocrates.

Barack Obama y possède une maison. Pour les républicains, il s’agit de faire partager le poids de l’immigration clandestine et de dénoncer la politique du président Joe Biden, qu’ils accusent d’avoir transformé la frontière avec le Mexique en passoire.

Il convient de rappeler que Greg Abbott et Ron DeSantis sont candidats à leur réélection en novembre et qu’on leur prête aussi des ambitions présidentielles.

Laisser un commentaire