Éducation : Goma, plus de 300 écoles inacceptables dans les activités éducatives en 8 mois

Environ 324 écoles du Nord-Kivu ne sont pas accessibles aux activités éducatives, depuis janvier dernier, selon un rapport du Bureau de coordination des affaires humanitaires (OCHA).

Ce document a attesté, vendredi 23 septembre, que cette situation a affecté la scolarité d’environ 100 000 enfants de cette contrée du pays.

Leurs écoles ont été soit détruites pendant les combats ou endommagées par les catastrophes naturelles et dans tous les cas occupés par des groupes armés.

En plus, ces établissements scolaires sont généralement squattés par des déplacés, ou alors fermés en raison de déplacements prolongés des populations.

Au moins 141 de ces écoles ont été affectées, depuis mars dernier, à la suite des combats entre les FARDC et le M23 dans le territoire de Rutshuru depuis le mois de mars dernier.

Ce rapport de OCHA est publié 3 semaines après que le directeur provincial ai de l’EPST Nord-Kivu 1 avait choisi des écoles, devant accueillir des milliers d’élèves déplacés de Rutshuru.

CECI POURRAIT VOUS INTERESSER  Enseignant: Une dizaine de chefs d’établissements scolaires publics de la ville de Lubumbashi ont été suspendus

Laisser un commentaire