Dossier JM Kabund : son parti accuse le régime de Tshisekedi “d’instrumentaliser” la justice

Le parti politique Alliance pour le changement (A.ch) de Jean Marc Kabund a dénoncé la mise sous mandat d’arrêt provisoire de son leader par le parquet général près la Cour de cassation ce mardi 9 août.

La formation politique de Kabund accuse le régime de Félix Tshisekedi d’être à la manœuvre de cette arrestation et estime que M. Kabund, poursuivi notamment pour imputations dommageables, est  » arbitrairement  » en détention à la prison centrale de Makala.

 » L’Alliance pour le Changement exige la libération immédiate et sans condition de l’honorable Jean-Marc Kabund-A-Kabund placé arbitrairement et en violation des lois de la République sous mandat d’arrêt provisoire.

L’Alliance pour le Changement constate qu’une première étape de la mise du plan machiavélique est franchie dans les officines de Monsieur TSHISEKEDI où le Président Jean-Marc KKabund-A-Kabund est sujet à l’immolation « , dit la déclaration du parti de Kabund.

Par ailleurs, son parti politique exige un procès « public et médiatisé » pour permettre à ce que toute la vérité sur les faits lui reprochés. » Face à cette conspiration ubuesque contre son Président, l’Alliance pour le Changement réserve une réaction proportionnelle et rassure à son président son soutien indéfectible, sa loyauté ainsi que sa détermination dans le combat pour l’avènement d’un véritable Etat de droit et d’un changement en RDC.

A nos vaillants militants et cadres, le parti rassure le moral au beau fixe et imperturbable de notre camarade le Président National, demande aux militants de se tenir prêts sur toute l’étendue du territoire national et promet des actions de très grandes envergures. Par ailleurs nous en appelons à la mobilisation générale du peuple congolais qui a tant souffert de barrer la route et chasser ce régime des jouisseurs, et exigeons un procès public et médiatisé pour que le peuple congolais découvre la vérité  » Jean Marc à été auditionné à deux reprises au parquet près la cour de cassation avant son arrestation et son transfert à la prison centrale de Makala.

CECI POURRAIT VOUS INTERESSER  Manieme: l'UDPS/Tshisekedi exige le départ sans délai du Président de la cour d'appel

Il est poursuivi pour des faits d’imputations dommageables, injures publiques, outrages envers les le président de la république et propagation des faux bruits.

Yves Andema
Yves Andema

Un ingénieur en informatique | Rédacteur de contenu | Blogueur | Concepteur Web | | Un supporter du Real Madrid FC. Je suis toujours entrain de tester les nouvelles choses en rapport avec le web et le nouvelles technologies

Publications: 316

Laisser un commentaire