Bukavu : 2 officiels Britanniques s’imprègnent du modèle de prise en charge holistique des survivantes des violences sexuelles à Panzi

Le ministre d’Etat et envoyé spécial du Premier ministre britannique pour la prévention des violences sexuelles dans les conflits, Lord Ahmad de Wimbledon et la comtesse Sophie de Wessex se sont intéressés ce mardi 4 octobre au modèle de prise en charge holistique des survivantes des violences sexuelles à l’hôpital de Panzi dans la ville de Bukavu (Sud-Kivu).

Les deux personnalités britanniques tenaient à s’imprégner du modèle de prise en charge holistique des survivantes des violences sexuelles, pratiquée dans cet hôpital dirigé par le lauréat du prix Nobel, Dr Denis Mukwege, en prévision de la conférence internationale sur la prévention de la violence sexuelle dans les conflits qui se tiendra à Londres(Grande-Bretagne).

Le ministre britannique et la comtesse de wessex ont apporté aussi un message de réconfort à ces survivantes et leur ont assuré de l’accompagnement du gouvernement britannique, dans la lutte contre les violences sexuelles dans l’Est de la RDC.

« Le fait que je sois ici est un grand signal pour toute la région. Nous supportons sincèrement le travail que l’hôpital de Panzi fait et que le message pour la RDC est qu’il faut qu’il ait la paix », a déclaré le ministre d’Etat britannique, Lord Ahmad de Wimbledon.

Dr Denis Mukwege s’est indigné, quant à lui, devant la récurrence des conflits et guerres atroces en RDC.

La conférence internationale sur la prévention de la violence sexuelle dans les conflits tiendra en novembre 2022 à Londres.

Elle réunira des responsables des pays du monde, des groupes internationaux, des communautés religieuses et des survivants de violences sexuelles.

Laisser un commentaire